Soulager un mal de tête ou une migraine

Les maux de tête sont populairement banalisés et pour les « traiter » on doit prendre des médicaments et attendre que ça veuille bien passer. Cependant, ces maux sont des signes d’une réalité plus subtile. Les 2 astuces fondamentales dans tous les cas de figure sont : prenez le temps de respirer lentement et profondément, et buvez de l’eau.

Ces maux de tête peuvent provenir de plusieurs sources :

  • La plus probable provient d’une mauvaise posture donnant une « mauvaise » courbe au cou bloquant ainsi la circulation des fluides vers la tête ; ceci entraîne une sur-pression dans la boîte crânienne, appelée mal de tête. Dans ce cas de figure, le plus tôt vous vous apercevez des premiers signes de sur-pression et le plus vite vous corrigez votre posture, le plus vite ce désagrément se dissipera.
  • En second vient se placer le fait d’apporter trop d’énergie au niveau de la tête et du cerveau en particulier. Ceci arrive dans les cas où l’on se concentre  intensément, ce qui fait un fort appel en énergie, qui n’est pas évacuée correctement. Premièrement, lorsque l’on se concentre beaucoup et longtemps, on oublie de s’hydrater, donc commencez par boire. Ensuite, prenez le temps de respirer profondément. Enfin, pour évacuer le surplus d’énergie, collez votre langue contre le palais, et visualisez un flux d’énergie partir de la tête (à l’endroit où se situe la pression) descendre vers les pieds, en passant le long du visage, de la poitrine, du ventre, sur les cuisses, et finalement sortir par la plante des pieds.
  • La troisième source peut être une grande sensibilité à l’énergie externe. Un exemple d’un tel cas réside dans le fait de ressentir un mal de tête à l’approche d’un orage, et sa force augmente à mesure que l’orage se rapproche. En soit, c’est plutôt une bonne nouvelle indiquant votre connexion aux éléments, qu’il ne faut surtout pas perdre et éliminer avec des médicaments ! Dans cette situation, utilisez la technique du paragraphe précédent, pour faire circuler et canaliser l’énergie qui s’accumule en vous (en pensant à bien coller la langue contre le palais).

 

Si après avoir utilisé ces techniques la douleur persiste, consultez un spécialiste, car ça peut être le signe d’un problème « physique », comme par exemple un problème de vue qui entraîne un sur-activité du cerveau (pour compenser par lui-même), ou une tumeur (ce ne sont que 2 exemples parmi d’autres). Un contrôle permet de détecter au plus tôt s’il y a un problème facilitant ainsi son traitement.

Le mal de tête est un signe de notre corps pour nous indiquer quelque chose qu’il nous faut prendre en compte, et ne pas enfouir sous des médicaments. Soyez à l’écoute de votre corps, prenez le temps de le comprendre et d’essayer des techniques pour le soulager naturellement. Nous n’en avons qu’un, prenons-en soin, car c’est notre meilleur allier pour vivre la vie qui nous inspire ! 🙂

Bien dormir et avoir un sommeil réparateur

C’est aujourd’hui un élément de notre vie que nous négligeons bien trop souvent, et pourtant le sommeil est essentiel pour notre bien être. Je vais vous donner ici quelques astuces pour s’endormir plus facilement et avoir un sommeil réparateur, pour démarrer chaque journée en pleine forme avec plein d’énergie !

On imagine bien souvent que c’est une perte de temps, alors que c’est pendant cette phase que notre corps et notre mental effectuent des tâches très importantes pour bien vive chaque journée dans les meilleures conditions. Tout d’abord, du côté du corps, c’est durant l’endormissement, surtout la nuit qu’il répare les tissus (fabrication des muscles !) et qu’il fait un « entretien » général. Concernant le mental, il range et trie tous les événements de la journée. C’est dans cette phase que les souvenirs sont créés, que l’apprentissage est ancré (c’est pourquoi pour mieux apprendre il est préférable d’apprendre le soir).

Dans notre société moderne et connectée, on a accès à plein d’information et de divertissement, et bien souvent on néglige notre sommeil car on veut profiter de tout ce qui nous est offert. Ainsi, dormir est considéré comme une perte de temps et donc on réduit ce temps. En plus de ça, on passe beaucoup de temps devant des écrans émettant de la lumière bleue qui stimule notre cerveau, en plus de toutes les émotions qui sont vécues (peur, angoisse, énervement, …). Tout ça rend notre endormissement bien plus difficile et donc notre sommeil inefficace.

Voici quelques astuces pour s’endormir plus facilement et avoir un sommeil réparateur :

  • Se coucher tôt (les premières heures de la nuit sont les plus réparatrices) ainsi se lever plus tôt et profiter de la journée ;
  • Méditer plusieurs fois dans la journée pour calmer son esprit et ne pas avoir de surcharge le soir (un prochain article décrira comment débuter la pratique de la médiation et quels en sont les bien faits) ;
  • Éviter les écrans lumineux (lumière bleue principalement) au moins une ou deux heures avant de se coucher ;
  • Se coucher à heure fixe et si possible établir un rituel a exécuter avant de se coucher (ancrage dans notre esprit pour déclencher l’endormissement) ;
  • Dormir dans le noir complet (utiliser des rideaux opacifiant si besoin — c’est ce que j’ai mis en pratique récemment et l’effet est vraiment impressionnant !) en ne laissant pas entrer de lumière et en éliminant toute source dans la chambre, tels que les réveils ou les LEDs de divers appareils (télévision, smartphone …) ;
  • En étant allongé dans le lit, se détendre et par la respiration visualiser notre énergie descendre vers les pieds (à l’expiration), et les sentir se réchauffer (cet exercice permet de calmer notre esprit et de s’endormir plus rapidement) ;
  • Demander à haute voix à son mental de passer une bonne nuit et indiquer à quelle heure se réveiller (cette astuce fonctionne plutôt bien bien, soit dès le premier soir, soit après quelques jours !)
  • Être en conscience le soir des moment où notre corps entre dans une phase d’endormissement (qui est en relation avec les cycles de sommeil) — on a une fenêtre de 15-20 minutes pour aller se coucher et s’endormir rapidement (ça laisse le temps d’aller se coucher et commencer à se détendre) ; si vous ratez ce moment, ne stressez pas et occupez vous pour les 20 à 40 minutes suivantes (cette durée dépendant de chaque personne, apprenez à vous connaître ;)) en attendant le prochain passage — l’important c’est de prendre note pendant une ou deux semaines de ces événements, et ensuite d’adapter ses activités en conséquence pour pouvoir se tenir prêt à la bonne heure ;
  • Avoir un calepin sur sa table de nuit pour noter toutes les idées et choses à se souvenir pour délester notre mental (ainsi l’esprit est apaisé et l’endormissement est facilité) ;
  • Être conscient de nos besoins en fonction des saisons et ne pas être strict en se disant « il faut que je dorme 7h » (de manière naturelle, on dort plus en hiver qu’en été ; ceci est lié à la circulation des énergies, sujet qui fera l’objet d’un prochain article).

 

Depuis que j’applique le plus possible tous ces principes, je dors très bien, j’ai plein d’énergie le matin en me levant de plus en plus tôt. Ainsi je profite de beaucoup plus de choses (sport, méditation dans le calme, apprécier le lever du soleil, démarrer la journée sans stress …), en étant dans une énergie riche. Je n’ai plus ce besoin de faire la « grasse matinée » le week-end, car je fais le plein d’énergie chaque nuit. Il ne tient qu’à vous d’appliquer aussi ces principes pour avoir une meilleure santé et passer des journées dans une énergie riche, et ce chaque jour de l’année ! Même si vous êtes sceptique, essayez pendant 2 semaines pour voir si ça vous est bénéfique ou non. Vous n’avez rien à perdre, et beaucoup à y gagner 😉