[Défi communication semaine 2/15] S’intéresser sincèrement aux autres et susciter un vif intérêt de faire ce qu’on propose

La communication se pratique la plupart du temps à au moins 2 personnes, soi-même et notre interlocuteur. Peu importe le but initial de cette conversation, bien souvent on n’a en tête que ce qui nous intéresse nous-même. Bien souvent on écoute seulement superficiellement l’autre et dès qu’on a une réponse ou une remarque, on ne pense plus qu’à ça, et trouver le moment pour intervenir. Et pendant ce temps là, on n’écoute plus vraiment la personne, alors que peut-être notre réponse/remarque pourrait ne plus être valide en tant que telle.

Un autre schéma existe lorsque notre conversion a un but précis pour nous, dans lequel on attend de l’autre une adhésion à notre opinion ou une validation d’une requête. C’est typiquement le cas lorsqu’on demande une augmentation, lorsqu’on va démarcher un client, ou lorsqu’on doit faire une demande de service auprès d’un collaborateur par exemple. Bien souvent, on se focalise sur notre demande et la façon de procéder selon notre propre système de perceptions et de valeurs.

Avec la mise en œuvre et l’utilisation des deux principes de la semaine, les conversations prennent une nouvelle tournure et on obtient bien souvent de meilleurs résultats — surtout dans le second cas où l’on attend quelque chose de notre interlocuteur.

Principes de la semaine

Principe 3 : Suscitez un vif désir de faire ce que vous proposez

Il est toujours plus facile de demander à une personne de faire ce qu’elle a déjà envie de faire. C’est pourquoi, lorsqu’on fait une demande, il faut la positionner en présentant les avantages que ça procure à la personne, tout en lui faisant deviner cette demande. Ainsi, elle aura l’impression que l’idée vient d’elle, devant ainsi plus encline à réaliser cette demande. Attention, ceci n’est pas de la manipulation dans le sens où les deux parties sont gagnantes dans la réalisation de l’action.

Principe 4 : Intéressez-vous réellement aux autres

J’aurais pour ma part mis ce principe avant le précédent car je le considère comme sa base. En effet, comme mentionné précédemment, il est plus facile de faire une demande dans les perceptions et valeurs de la personne à qui on fait la demande. Pour ce faire, il faut dans un premier temps s’intéresser réellement et sincèrement à elle. Non seulement ceci va nous permettre de réaliser des demandes plus facilement, mais on va pouvoir découvrir cette personne et certainement apprendre beaucoup de choses, via des expériences et des anecdotes. Ça permet de construire une relation bien plus forte, ce qui est la vraie richesse d’une vie.

Bilan

Tout d’abord, je vais commencer par mentionner que le fait de se concentrer sur 2 principes sur une période d’une semaine apporte les effets sur lesquels je comptais. Bien que m’étant concentré sur l’application des deux nouveaux principes de la semaine, j’avais toujours des automatismes mis en place pour la semaine précédente qui s’activaient ! Et ceci m’a beaucoup aidé à la mise en œuvre des deux nouveaux principes en changeant mon état d’esprit.

J’ai principalement expérimenté la mise en œuvre du Principe 4, qui pour moi est la base de toute bonne relation. Afin de créer une relation dans laquelle chacun se sent en confiance avec l’autre, rien de tel que de discuter sincèrement et avec une forte attention avec son interlocuteur. J’ai pu entendre et comprendre les réels centres d’intérêts et de préoccupations des personnes que je côtoies au quotidien. Ça me permet aujourd’hui de mieux comprendre leur fonctionnement, ce qu’ils attendent, et ça oriente de manière efficace ma manière de communiquer avec eux. C’est bien plus agréable pour tout le monde. Comme je l’ai mentionné précédemment, c’est aussi une source de connaissances assez impressionnante. J’ai pu découvrir par des histoires et des anecdotes des choses que je ne connaissais pas.

La mise en œuvre de ce principe requiert une véritable écoute, en y portant toute sa conscience et son attention. Le but est aussi de retenir un maximum d’informations. Cependant, le fait d’être totalement présent dans ces moments de « découverte de l’autre » m’a permis de retenir assez facilement les informations essentielles sur chacune des personnes avec qui j’ai pu discuter.

Pour la mise en pratique du Principe 3, j’ai principalement eu l’occasion de l’expérimenter lors d’une réunion avec des clients/partenaires, lors d’une démonstration et présentation de l’état d’avancement de notre projet. C’était pour moi l’occasion idéale de mettre en pratique le Principe 4 pour collecter encore un peu plus d’informations sur des points précis dans leurs demandes, afin de pouvoir donner des réponses adéquates. Comme c’est un partenariat avant tout, j’ai pu utiliser le Principe 3 pour avancer des idées et concepts qui soit sont déjà existants de notre côté, soit sont envisagés. Pour une bonne partie d’entre eux ils ont été « acceptés », et sont maintenant attendus. Très rapidement (dès le lendemain), une réunion informelle à eu lieu, à l’initiative du partenaire, montrant ainsi sa motivation pour avancer sur le sujet.

Au final, chacune des deux parties est gagnante. La discussion s’est déroulée dans de bonnes conditions, bien que les relations ont toujours été un peu délicates, avec quelques pics lancés de temps à autres. Avec l’application de quelques astuces (comme l’application du 2e Accord Tolthèque « N’en faites jamais une affaire personnelle« ) pour rester concentrer sur l’objectif et comprendre sincèrement et réellement les besoins des clients/partenaires, j’ai pu arriver à créer un climat sain de discussion pour avancer de manière plus efficace.

 

La conclusion de cette semaine est que s’intéresser sincèrement aux autres permet non seulement de créer des relations fortes, mais permet aussi de pouvoir mieux communiquer en faisant passer son message de manière plus efficace et efficiente. En appliquant les 4 principes ensembles, je peux remarquer que ma communication s’améliore de manière significative !

Une nouvelle semaine se présente, avec de nouveaux principes à ajouter aux 4 déjà mis en œuvre, pour progresser encore plus dans l’art de la communication 🙂 Et vous, où en êtes-vous dans votre communication ?


Liens vers les épisodes du défi communication :

Semaine 1 : ici

Semaine 2 : ici !

Semaine 3 : ici

Semaine 4 : ici

Semaine 5 : ici

Semaine 6 : ici

Semaine 7 : ici

Semaine 8 : ici

Semaine 9 : ici

Semaine 10 : ici

Semaine 11 : ici

Semaine 12 : ici

Semaine 13 : ici

Semaine 14 : [à venir]

Semaine 15 : [à venir]

11 réponses sur “[Défi communication semaine 2/15] S’intéresser sincèrement aux autres et susciter un vif intérêt de faire ce qu’on propose”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *