[citation] Savoir lâcher prise et faire confiance à la vie

S’il n’y a pas de solution c’est qu’il n’y a pas de problème.

Jacques Rouxel

 

Parfois, il arrive que la vie nous propose des problèmes, pour lesquels on a beau chercher et les retourner dans tous les sens, on ne trouve pas de solution. Il se peut que la solution se trouve sur un autre niveau, comme le disait Einstein, mais parfois, il faut se rendre à l’évidence, il n’y a pas de solution. Dans quel cas est-ce que ça arrive ? Quand c’est un événement sur lequel on n’a pas prise, comme par exemple un décès, un accident, une perte d’emploi, etc.

Le plus important dans ces cas là est de procéder par les étapes suivantes :

1. Vivre pleinement l’émotion que l’événement suscite en nous, et y mettre de la conscience ; ceci permet de ressentir tous les aspects de l’événement et de comprendre en quoi il nous touche ;

2. Se rendre compte que l’on ne peut rien y faire, c’est un événement sans solution ; c’est peut-être le point le plus difficile ;

3. Accepter/embrasser cet événement pour ce qu’il est et l’intégrer à son parcours de vie, sans en nier les conséquences et les émotions, et ne plus y accorder d’énergie, c’est devenu un fait du passé.

 

Bien souvent, ce genre de « problème » nous amène à changer des choses dans notre vie, comme notre attitude, prendre le temps de se relaxer, changer ses priorités de vie, changer sa manière de communiquer avec soi et avec les autres, prendre soin de sa santé, etc. On se rend compte finalement plus tard que cet événement qui nous a touché est devenu en fin de compte un élément bénéfique déterminant de notre présent. Il arrive même qu’avec le temps on puisse avoir de la gratitude pour ce « problème ». Tout ça est possible seulement à la condition de savoir reconnaître qu’il n’y a pas de solution, et donc ne pas dépenser de l’énergie inutilement, mais plutôt de s’en servir comme un tremplin pour se construire une vie inspirante, pour soi, pour les autres !

Sachez lâcher prise sur les événements pour lesquels vous ne pouvez rien faire, et servez-vous en pour trouver l’énergie de changer ce sur quoi vous pouvez agir 😉

Tenir un journal de fiertés

Pour rester motivé et continuer d’avancer vers ses rêves et objectifs il existe une astuce simple et efficace. Elle sert aussi de moyen de se remonter le moral quand il commence à descendre, de se motiver face à des situations challengeantes, et facilite aussi l’endormissement. Ça ne vous prendra que 2 ou 3 minutes le soir avant de vous coucher.

Cette astuce consiste tout simplement en la tenue d’un journal des moments de fierté sur les actions que l’on a réalisées et des moments magiques que l’on a vécus. Prenez le temps de vous remémorer au moins 3 actions et/ou situations de la journée passée dont vous êtes fier. Ça peut être

  • Avoir pris le temps de se promener dans la nature en profitant des bienfaits du soleil, même si ce n’est que 5 minutes ;
  • S’être dépasser dans une séance de sport et avoir tout donner en faisant de son mieux ;
  • Avoir réalisé une belle avancée dans son travail (finir un développement, boucler un gros dossier, …) ;
  • Avoir pris le temps d’être pleinement présent dans une conversation avec ses enfants, son(sa) conjoint(e), un(e) collègue, un(e) inconnu(e) ;
  • Avoir réaliser une action challengeante que l’on repoussait depuis longtemps, comme appeler une personne que l’on n’a pas vu depuis longtemps et/ou avec qui on est brouillé ; avoir écrit une lettre à une personne dans la même situation ; avoir réaliser la première action sur le chemin menant vers son rêve …
  • S’être accorder du temps pour soi, en méditant, en s’offrant un massage, un moment de détente ;
  • Avoir passé un moment magique avec des amis, de la famille … ;
  • Avoir interagi avec une personne inconnue en lui souriant ou en discutant avec

Chaque journée que nous vivons est remplie de plein de moments dans lesquels nous nous dépassons et dont nous pouvons être fier. Il faut en prendre conscience et prendre du recul pour les apprécier. C’est là tout le bénéfice de cet exercice. À noter qu’il est important de commencer chaque point par « je » afin de préciser clairement en quoi l’action est venue de votre propre volonté, indiquant fièrement que l’intention venait de vous ! Ainsi « Belle session de sport » se transforme en « Je me suis dépassé au sport ». Le fait d’écrire ces moments de fierté le soir avant de se coucher permet de s’endormir apaisé en estimant que la journée a été bien remplie.

Prendre l’habitude d’écrire ce journal crée un effet de dépendance et de challenge qui est une source de motivation à chaque début de journée. En effet, si chaque matin vous décidiez des 3 actions à réaliser dans la journée, qui seraient celles dont vous seriez fier de les noter dans votre journal, est-ce que ça ne vous donnerait pas la motivation de les réaliser ? Maintenant, si vous réalisez au moins 3 actions dont vous êtes fier chaque jour, quelle différence ça peut faire d’ici 1 an ? 5 ans ? 10 ans ?

Enfin, le dernier bénéfice majeur de tenir un « journal des fiertés » est qu’il arrive que certains jours on n’ait plus trop le moral, une baisse d’énergie. C’est tout à fait normal, ça fait partie des cycles de la vie. Cependant, au lieu de se laisser sombrer, on peut se remonter le moral en parcourant son journal et voir tout ce qu’on a déjà accompli et tous les moments magiques que l’on a vécus, en en étant acteur. Cet effet dynamisant peut aussi être utilisé dans les moments de doutes, quand on pense « qu’on ne va pas y arriver ». Il suffit bien souvent de remonter un peu plus loin dans le journal, et voir qu’une des actions challengeantes d’il y a quelques temps est en fait devenue banale aujourd’hui, montrant ainsi qu’on peut réaliser des prouesses quand on s’en donne les moyens.

 

En conclusion, voici une astuce qui procure beaucoup de bénéfices pour un investissement en temps et argent vraiment négligeable. Si vous doutez que cela peut faire une différence dans votre vie, soyez un(e) bon(ne) sceptique et essayez pendant 30 jours, et jugez à la fin quels en sont les réels bénéfices. Pour ma part c’est une source de motivation chaque matin, et j’aime de temps en temps parcourir certains passages, même juste en feuilletant, et ça me met le sourire et me fait dire que j’ai une vie formidable dans laquelle je suis l’acteur principal et que j’avance vers mes rêves. Vous aussi soyez fier de vous et motivez vous à vous créer la vie qui vous inspire et vous met le sourire ! 😉

Bien dormir et avoir un sommeil réparateur

C’est aujourd’hui un élément de notre vie que nous négligeons bien trop souvent, et pourtant le sommeil est essentiel pour notre bien être. Je vais vous donner ici quelques astuces pour s’endormir plus facilement et avoir un sommeil réparateur, pour démarrer chaque journée en pleine forme avec plein d’énergie !

On imagine bien souvent que c’est une perte de temps, alors que c’est pendant cette phase que notre corps et notre mental effectuent des tâches très importantes pour bien vive chaque journée dans les meilleures conditions. Tout d’abord, du côté du corps, c’est durant l’endormissement, surtout la nuit qu’il répare les tissus (fabrication des muscles !) et qu’il fait un « entretien » général. Concernant le mental, il range et trie tous les événements de la journée. C’est dans cette phase que les souvenirs sont créés, que l’apprentissage est ancré (c’est pourquoi pour mieux apprendre il est préférable d’apprendre le soir).

Dans notre société moderne et connectée, on a accès à plein d’information et de divertissement, et bien souvent on néglige notre sommeil car on veut profiter de tout ce qui nous est offert. Ainsi, dormir est considéré comme une perte de temps et donc on réduit ce temps. En plus de ça, on passe beaucoup de temps devant des écrans émettant de la lumière bleue qui stimule notre cerveau, en plus de toutes les émotions qui sont vécues (peur, angoisse, énervement, …). Tout ça rend notre endormissement bien plus difficile et donc notre sommeil inefficace.

Voici quelques astuces pour s’endormir plus facilement et avoir un sommeil réparateur :

  • Se coucher tôt (les premières heures de la nuit sont les plus réparatrices) ainsi se lever plus tôt et profiter de la journée ;
  • Méditer plusieurs fois dans la journée pour calmer son esprit et ne pas avoir de surcharge le soir (un prochain article décrira comment débuter la pratique de la médiation et quels en sont les bien faits) ;
  • Éviter les écrans lumineux (lumière bleue principalement) au moins une ou deux heures avant de se coucher ;
  • Se coucher à heure fixe et si possible établir un rituel a exécuter avant de se coucher (ancrage dans notre esprit pour déclencher l’endormissement) ;
  • Dormir dans le noir complet (utiliser des rideaux opacifiant si besoin — c’est ce que j’ai mis en pratique récemment et l’effet est vraiment impressionnant !) en ne laissant pas entrer de lumière et en éliminant toute source dans la chambre, tels que les réveils ou les LEDs de divers appareils (télévision, smartphone …) ;
  • En étant allongé dans le lit, se détendre et par la respiration visualiser notre énergie descendre vers les pieds (à l’expiration), et les sentir se réchauffer (cet exercice permet de calmer notre esprit et de s’endormir plus rapidement) ;
  • Demander à haute voix à son mental de passer une bonne nuit et indiquer à quelle heure se réveiller (cette astuce fonctionne plutôt bien bien, soit dès le premier soir, soit après quelques jours !)
  • Être en conscience le soir des moment où notre corps entre dans une phase d’endormissement (qui est en relation avec les cycles de sommeil) — on a une fenêtre de 15-20 minutes pour aller se coucher et s’endormir rapidement (ça laisse le temps d’aller se coucher et commencer à se détendre) ; si vous ratez ce moment, ne stressez pas et occupez vous pour les 20 à 40 minutes suivantes (cette durée dépendant de chaque personne, apprenez à vous connaître ;)) en attendant le prochain passage — l’important c’est de prendre note pendant une ou deux semaines de ces événements, et ensuite d’adapter ses activités en conséquence pour pouvoir se tenir prêt à la bonne heure ;
  • Avoir un calepin sur sa table de nuit pour noter toutes les idées et choses à se souvenir pour délester notre mental (ainsi l’esprit est apaisé et l’endormissement est facilité) ;
  • Être conscient de nos besoins en fonction des saisons et ne pas être strict en se disant « il faut que je dorme 7h » (de manière naturelle, on dort plus en hiver qu’en été ; ceci est lié à la circulation des énergies, sujet qui fera l’objet d’un prochain article).

 

Depuis que j’applique le plus possible tous ces principes, je dors très bien, j’ai plein d’énergie le matin en me levant de plus en plus tôt. Ainsi je profite de beaucoup plus de choses (sport, méditation dans le calme, apprécier le lever du soleil, démarrer la journée sans stress …), en étant dans une énergie riche. Je n’ai plus ce besoin de faire la « grasse matinée » le week-end, car je fais le plein d’énergie chaque nuit. Il ne tient qu’à vous d’appliquer aussi ces principes pour avoir une meilleure santé et passer des journées dans une énergie riche, et ce chaque jour de l’année ! Même si vous êtes sceptique, essayez pendant 2 semaines pour voir si ça vous est bénéfique ou non. Vous n’avez rien à perdre, et beaucoup à y gagner 😉

[citation] Apprécier le cadeau qu’est la vie

En te levant le matin, rappelle-toi combien est précieux le privilège de vivre, de respirer, d’être heureux

Marc Aurèle

Bien souvent, dans notre société actuelle dans laquelle tout va si vite, dans laquelle il faut être performant et ne pas « perdre » de temps, dans laquelle on veut nous faire croire que l’on ne peut pas être heureux si l’on n’a pas acheté le dernier gadget à la mode, ou si l’on n’a pas plein de crédits pour acheter la dernière voiture pour la ranger dans la plus grosse maison ; on oublie de se reconnecter au présent et démarrer chaque journée en la prenant comme un cadeau de la vie.

En vous réveillant chaque matin, prenez le temps avant d’ouvrir les yeux de respirer profondément avec le ventre, tout en mettant un sourire sur votre visage. Prenez 1 ou 2 minutes pour vous rappeler de 3 belles choses qui vous ont touché et/motivé la veille (une belle réussite, l’accomplissement d’un challenge, une rencontre, une belle musique, avoir profiter d’un rayon de soleil …).

 Prenez aussi 1 ou 2 minutes pour réaliser la chance que vous avez d’être à votre place. Dans un lit confortable (si ce n’est pas le cas changez en !), dans un abri sec et chaud, avec tout le confort. Ce genre de situation n’est pas donné à tout le monde. Soyez reconnaissant et ayez de la gratitude d’avoir tout ce confort, et poussez cette gratitude envers les personnes qui œuvrent chaque jour pour ça : celles et ceux qui permettent d’avoir de l’eau potable, de l’électricité, du gaz, qui fabriquent des vêtements, qui produisent de la musique …

Nous vivons dans un monde d’abondance comme jamais auparavant ! Louis XIV avait beau être roi de France, il était loin d’avoir tout notre confort et notre qualité de vie. Sachons reconnaître cet état de fait, prenons le temps de respirer profondément, mettons un sourire sur notre visage, et soyons heureux de notre situation. La vie est belle si nous décidons de voir les choses pour ce qu’elles sont et si nous avons de la gratitude pour ce que nous avons.

Posez l’intention de faire chaque matin cet exercice de quelques minutes, et porter tout au long la journée votre attention sur les détails de la vie qui font que vous avez de la gratitude et que vous pouvez être heureux !